Social Selling : comment choisir une formation

Choisir formation social selling

 

Les formations au Social Selling sont à la mode… Mais le Social Selling n’est pas un effet de mode ! Plutôt une tendance de fond nécessitant divers acteurs, du temps, de l’énergie, de l’argent et une solide formation. Comment orienter votre choix ? Voici quelques pistes…

  •  Les formations aux outils 

Linkedin, Viadeo, Twitter, Facebook, Instagram, etc. ne servent à rien s’ils ne sont pas au service d’objectifs commerciaux, d’abord sélectionnés en fonction des cibles de votre organisation et des contenus à partager, puis utilisés selon un processus permettant d’optimiser le temps qui leur sera consacré.

  •  Les formations au social media

Le Social Selling n’est pas l’utilisation des médias sociaux dans une optique « communication », à vocation corporate. Sur Linkedin, Viadeo, Twitter, les internautes cherchent des informations à valeur ajoutée – répondant à leurs recherches – des échanges personnalisés, de pair à pair, loin de la communication  institutionnelle des marques et des entreprises.

  •  Les formations au community management

Manager une communauté de fans n’est pas du Social Selling : bien qu’il s’agisse d’entretenir et développer des relations sur les médias sociaux comme le fait un community manager, cette démarche consiste à faire progresser vos prospects sur leur parcours d’achat pour vendre…

  • Les formations à la prospection digitale

Nous sommes au cœur du sujet, si la formation explique comment Internet, Google et les réseaux sociaux ont changé le parcours de l’acheteur B2B. Car si le parcours d’achat reste inchangé, le prospect ne sort ni intact (ni indemne !) de son expérience sur le web et les médias sociaux. En ligne, les informations glanées ici et là vont l’aider à faire évoluer la maturité de son besoin. Ensuite et seulement, il consent à rencontrer un commercial. Une des questions clés à laquelle la formation doit vous permettre de répondre : que sait mon prospect de l’offre du marché en me rencontrant en fin de son parcours d’achat ?…

Pour estimer le sérieux d’une formation au Social Selling, voici une liste (non exhaustive) de questions à poser au formateur (et/ou à l’organisme de formation) :

  • quel est son Social Selling Index (SSI) sur Linkedin ? (en dessous de 70, il a sans doute un pratique aventureuse du Social Selling) ;
  • vend-il sa formation via les médias sociaux ? (pour être sûr qu’il pratique ce qu’il est sensé enseigner…) ;
  • quel est le nombre de relations de niveau 1 sur Linkedin ?  ;
  • avance-t-il une méthode de mise en place de la démarche Social Selling en entreprise ?
  • propose-t-il une routine quotidienne du Social Selling, indépendant(e) des outils sociaux utilisés ?
  • a-t-il un numéro d’enregistrement auprès de la Direccte de son lieu d’activité ?
  • propose-t-il une évaluation en début et fin de la formation ?
  • sa formation est-elle adaptable aux spécificités des publics ?
  • formation inter ou intra entreprise ?
  • formation éligible à un OPCA ?
  • une solution « blended learning » (présentiel, mooc, webinaire…) est-elle envisageable ?
  • des clients ont-ils témoigné en faveur de sa formation ?
  • sa formation est-elle diplomate ? Certifiante ?
  • Un suivi post-formation est-il envisageable ?…

Une fois votre petit tour du marché, vous allez pouvoir choisir le prestataire qui vous semblera correspondre le mieux à vos attentes…

 

 

Publicités