Innovation : savoir adapter son modèle

Partant d’exemples connus du grand public, François Chopard (cabinet Oliver Wyman Delta) propose des profils d’innovation des entreprises. Parmi ceux-ci  :

  • le profil « Game Changer » comme Apple, Google ou encore SAP qui fait rêver, mais dont la prise de risque est à la hauteur de l’ambition ;
  • le profil « Créateur » qui consiste à intégrer les mouvements du marché et à lui proposer des offres sur mesure, au bon moment ;
  • le profil « Intégrateur » qui considère l’innovation comme un portefeuille d’options géré selon les opportunités industrielles ou financières;
  • le profil « Développeur » qui, en s’appropriant des innovations d’un marché, est capable de les transposer à d’autres secteurs industriels.

Sur la base de son expérience, il a ainsi développé une vingtaine de profils, divisés en 2 catégories, les innovateurs pérennes et les innovateurs non-pérennes.

Il a également identifié 4 règles d’or pour passer d’un modèle d’innovation à un autre :
  • Connaître le modèle d’innovation actuel, sa stabilité dans le temps et sa cohérence avec le marché et la stratégie ;
  • Concevoir son modèle d’innovation cible en cohérence avec sa vision et sa stratégie, en s’assurant qu’il soit accessible ;
  • Faire converger son équipe dans cette démarche ;
  • Identifier les leviers prioritaires pour passer du modèle actuel au modèle ciblé.
Ainsi, selon l’auteur de cet article, connaître son modèle d’innovation actuel ne suffit pas. Encore faut-il savoir le faire évoluer en fonction de sa stratégie et de son environnement, pour rester compétitif et se développer.
L’itération de la démarche – en lien avec le marché et la stratégie – montre que la passage d’un modèle d’innovation à un autre peut être (en partie) mené à travers une démarche d’intelligence économique, tant en interne, qu’en externe.
Source : Les Echos

Publicités