« (Re) apprendre à réfléchir… »

Voici venu le troisième filet consacré aux premiers Etats généraux de l’IE. Ils furent également le lieu d’une vive et récurrente critique sur notre forme actuelle de développement économique : naturellement inégalitaire, démocratiquement dangereux et… sans avenir pour la planète. Aussi, Pierre Cabanes, Conseiller d’Etat, Président d’Antée SAS (cabinet spécialisé dans la veille juridique), s’est fait le chantre du citoyen. « Pour éviter le désastre, les citoyens doivent prendre part au débat sans laisser les « sachants » gouverner à leur place ! (…) La rhétorique maitrisée est l’art du débat : partout dans le monde, il faut enseigner aux jeunes à réfléchir pour que le système économique (et politique, ndlr) puisse incorporer les citoyens au débat public ». Et de regretter l’athénien, à la fois citoyen et chef d’entreprise, maître de la Cité et grand juge de sa raison. « Le système productif modifie en profondeur l’humain ».  Un discours qui appelait de ses vœux une économie au service de l’homme. Et le retour du politique.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s