Deux entreprises sur trois perdraient des informations

En février 2011, la société Check Point, en partenariat avec le cabinet d’étude Ponemon Institute, a mené une étude intitulée  « Comprendre la complexité de la sécurité dans les environnements informatiques du 21ème siècle ». Une investigation auprès de 2 400 administrateurs de la sécurité informatique, situés aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et au Japon. L’enquête a approché des entreprises de toutes tailles, issues de 14 secteurs d’activité différents, notamment la finance, les services, les transports, l’éducation,… Les résultats révèlent que 70 % des entreprises françaises interrogées ont subi une perte de données en 2010, contre 77% au niveau mondial. Les personnes interrogées citent les informations clients (51%) comme le type d’informations le plus souvent compromis. A cela s’ajoutent la propriété intellectuelle (41%), les informations sur les salariés (26%) et les plans (stratégiques ?) de l’entreprise (20%).

Le fait que plus des 2/3 des entreprises interrogées reconnaissent avoir perdu des données appelle deux commentaires : d’un côté, encourager les entreprises à identifier puis protéger leurs informations stratégiques ; de l’autre, sensibiliser et faire participer les salariés à la politique de sécurisation de ces données sensibles.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s